• ♥ Cé d'ça moi, k'j'te parle ♥

     

    Tu vois, moi,

    Cé d' ça dont j' te parle…

    ( Pour moi une femme n'est pas un objet !! )
    héé oui, une personne peu se reconnaître,

    3060304453_1_3_wzDh0lRx

    Un mec à son pote !!

    – Tu l’aimes ?

    – Ben ouais, elle est belle.

     – C’est tout ?

    – Euh… quoi d’autre ?

    – Comment ça quoi d’autre ? J' te demande si tu l’aimes,
    J' te parle d’amour. Et toi tu m' dis qu’elle est belle. Belle ?

    … Moi quand  j' te parle d' beauté, j' te parle pas d' son joli petit cul moulé dans un jean Levis, ni d' ses lèvres pulpeuses,
    ni d' ses grands yeux pétillants.
    Putain, j'te parle pas d' ça.

    Et quand j’évoque l' mot amour, Moi c' que
    j' voulais qu' tu me dises cé qu' tu l’aimes,
    qu' tu aimes tout d’elle, ses défauts,
    les pires, l' goût de ses larmes quand rien
    n' va plus, l’odeur d' ses cheveux quand tu l’embrasses dans l' cou,
    ses tâches d' rousseurs quand l’été pointe
    l' bout de son nez.
    Enfin z'avez compris c'que j'veux dire !!!

    S’il te plait n' l’associe pas au sexe.
    Parce que tu vois, savoir combien d' fois tu t' la tapes tous les jours, 
    moi j' m’en fou.

    Merde, il y a des mots pour parler d’elle.

    Pas des mots en toc, pas des mots qui soient faux, pas l’un d' ses mots ringards que tu ais entendu dans un film.
    Pas comme ça.

    Parfois il n’y a pas d' mots, juste des regards, des gestes,
    encore des regards, puis un sourire qui dure, qui dure, qui dure parce que tu as ta main posée sur sa peau brûlante, parce que dans sa poche furtivement tu as caché un petit gribouillis avec inscrit  
    » Je t’aime  » quand sa tête était tournée,
    parce que les jours passent trop vite quand elle est là,
    et qu' tu n' veux plus la quitter,
    et qu' tu n' peux plus lâcher sa main.
    Et qu' tu lui dis qu' sans elle,
    chaque minute est inutile.

    Et en revanche, parce qu' tout n' va pas bien,
    et qu' ses yeux brillent, pleurent lors d’une dispute, qu’elle t' lance au visage des mots affreux,
    des cris de haine.

    Alors pardonne la, recommence à zéro.

    Et dis-lui, cries le… " Je t’aime."

    L’amour c’est ça, ce n’est pas un jeu.

    C’est dangereux.

    3137099898_1_2_fBiekZa2

    Tu vois, moi,

    Cé d' ça dont j' te parle

    La beauté est dans l'coeur, n'es-ce pas !!

    ♥ 1000  bizouilles d'Marinette ♥

     

    « ♥ Un nom hors du commun ♥ pfff♥ Ba, enfin débrouillez vous ♥ »